Accueil     |     Les fruits     |     Les légumes     |     Les autres aliments    |     Accès au club      
alimentation anti cancer

LES FRUITS ROUGES

 

Les petits fruits rouges comme les fraises, framboises, myrtilles, mûres... contiennent une grande quantité de polyphénols aux effets anticancéreux.
Le principal est l'acide ellagique. Il est le plus susceptible de  perturber le développement du cancer.
C'est tout d'abord un détoxifiant pour les cellules. Il empêche la transformation de plusieurs cancérigènes de l'environnement en substances toxiques pour les cellules et leur fait perdre leur capacité d'action sur l'ADN et ainsi d'induire les mutations pouvant déclancher un cancer.

L'acide ellagique permet également d'empêcher l'angiogenèse (c'est à dire la formation de nouveaux vaisseaux sanguins à partir de vaisseaux préexistants permettant d'irriguer les tumeurs cancéreuses).
Richard Béliveau s'est  penché sur le potentiel antiangiogénique de l'extrait de framboise. L'acide ellagique de la framboise a été identifié comme étant potentiellement aussi efficace que les médicaments connus pour lutter contre la croissance des vaisseaux sanguins.

Ce polyphénol se trouve surtout dans les framboises  et les fraises. Toutefois, la molécule des framboises est présente à 90% dans les graines, ce qui rend son assimilation par l'organisme difficile. En revanche la molécule est présente quasiment en intégralité dans la pulpe des fraises.

Les cerises quant à elles, contiennent de l'acide glucarique qui a la capacité de détoxifier l'organisme des xénoestrogènes (aussi appelés "perturbateurs endoctriniens" qui sont des polluants présents dans l'environnement).

Le second type de polyphénols rencontré dans ces fruits sont les anthocyanidines à qui on doit la  couleur vive de ces fruits. Ils se caractérisent par un fort potentiel antioxydant. Ils sont surtout présents dans les bleuets et myrtilles. Les framboises, fraises et canneberges en contiennent aussi mais en plus faibles quantités.

Enfin, les fruits rouges sont composés de proanthocyanidines, molécules à très fort pouvoir antioxydant. En laboratoire, il a été analysé que l'ajout de ces molécules inhibe la croissance de différentes cellules cancéreuses notamment celles dérivées du côlon. Ces polyphénols renforcent les vaisseaux sanguins, améliorent la distribution d'oxygène aux cellules et peuvent maintenir les microtumeurs en état latent en les empêchant d'utiliser les vaisseaux sanguins par angiogenèse. Ces molécules se trouvent en abondance dans les graines, écorces et fleurs. Mais leur présence importante dans les myrtilles et canneberges doit être soulignée.

 
Comment les consommer ?

Ces fruits peuvent être consommés crus ou congelés. Même si la cuisson fait perdre peu de composés phytochimiques à ces fruits, le mieux est quand même de les consommés frais ou congelés et d'éviter les confitures ou jus qui en règle générale contiennent beaucoup trop de sucre.
Précision en ce qui concerne les cannerberges: les composés antioxydants seraient plus abondants dans les canneberges séchées que dans les canneberges fraîches et ce grâce au mécanisme du séchage. Evitez les sous forme de jus qui leur fait perdre beaucoup de leurs molécules phytochimiques.

 

Quelques chiffres

 

Teneur en acide ellagique

Fruits Teneur en acide ellagique (mg/portion *)
Framboises et mûres 22
Noix 20
Fraises 9
Canneberges 1,8

Fruits divers (agrumes, bleuets, cerises, kiwis...)
< 1
* portion de 150g pour les fruits et de 30g pour les noix
Source : "Les aliments contre le cancer"  Dr Gingras & Béliveau 
 

Teneur en Proanthocyanidines

Aliments Teneur en proanthocyanidines (mg/100g)
Cannelle 8 108
Cacao en poudre 1 373
Noisette 501
Canneberge 418
Bleuet sauvage 329
Fraise 145
Cassis 137
Raisin 81
Vin rouge 62
Framboise 30
Jus de canneberge 13
Huile de pépins de raisin 0
Source : "Les aliments contre le cancer"  Dr Gingras & Béliveau 

 

Quantité totale de Polyphénols de certains fruits

Fruits Teneur en polyphénols (mg/100g)
Baies de sureau noires  1950
Aronia noir 1752
Framboise noire 980
Cassis 821
Source : "Les aliments contre le cancer"  Dr Gingras & Béliveau
 

 

Copyright 2011 - 2021 � All Rights Reserved