Accueil     |     Les fruits     |     Les légumes     |     Les autres aliments    |     Accès au club      
alimentation anti cancer

L'AIL, L'OIGNON & LES ALLIUM

Les études montrent que les composés soufrés des légumes de la famille allium jouent un rôle important dans la prévention de certains cancers comme celui du système digestif (œsophage, estomac, côlon) de la prostate, du poumon et du sein.
 
De plus, les alliums aident à maîtriser le taux de sucre dans le sang, permettant ainsi une diminution de sécrétion d'insuline et d'IGF et par conséquent, la croissance des cellules cancéreuses.
 

Par l'écrasement ou la mastication de la gousse d'ail, des modifications chimiques se produisent laissant s'échapper l'arôme si particulier qui les caractérise, dû à leur contenu élevé en composés phytochimiques soufrés. Par ce phénomène, l'ail libère l'allicine.

Des réactions quasi similaires se produisent avec l�oignon émincé.

L'allicine est un composé chimiquement très instable ce qui gène son absorption par l�organisme et son action sur les cellules. L�allicine est transformée en une foule de molécules. Ces dérivés ont des activités biologiques très intéressantes qui leur sont propres. Au moins 20 composés dérivés de l�ail ont montré des activités anticancéreuses.

Les composés soufrés de la famille allium sont efficaces pour lutter contre le développement des cancers causés par les nitrosamines. Ces derniers sont des  composés chimiques au fort potentiel cancérigène. Ils sont formés par la flore intestinale à partir des nitrites, agents alimentaires très utilisés comme conservateurs.

Le DAS, un composé formé par l'allicine permet même de neutraliser le développement du cancer du poumon provoqué par la NNK qui est une nitrosamine toxique formée par le tabac.

Les composés de l'ail lutteraient directement sur les cellules des tumeurs et entraînent leur destruction par apoptose .

D'autres polyphénols contenus également dans les alliums comme la quercétine, peuvent empêcher la croissance de cellules cancéreuses et interfèrer avec le développement de cancers chez les animaux, c�est notamment le cas pour l�oignon.
 

Comment les consommer ?

Préparez les hachés ou écrasés pour libérer leurs molécules actives. De plus, ces molécules sont beaucoup mieux absorbées si elles sont solubilisées dans un peu d'huile.
Si possible, manger l'ail cru ou l'ajouter aux plats cuisinés à la fin de la cuisson car ses composés soufrés sont détruits par la chaleur.

Une consommation de deux gousses d'ail par jour, soit 6 g, est recommandée pour obtenir tous ses bénéfices.

 

 

 


 Membres de la famille des  Allium:


 - l'ail
 - l'oignon
 - l' poireau
 - l'échalote
 - la ciboulette

 


 
 

   
Copyright 2011 - 2021 � All Rights Reserved